Qui suis-je?

Severiner photographe famille grossesse enfant 3

Je me présente : je m'appelle Séverine et de suis née en 1979 (je vous laisse calculer mon âge, j'assume entièrement). 
J'ai un adoraaaaable garçon de 5 ans (et demi... c'est important) que j'aime à la folie (et plus que tout dans l'univers).
Je vis en campagne avec mes 2 amours (le Papa et le Petit mec),et j'ai la chance d'être entourée par toute ma famille.
Je suis une personne qui aime les choses simples et les bonnes choses (mais je n'aime pas les régimes...).
Je n'ai pas toujours été photographe... 
Et oui! Là logiquement je devrais vous sortir un ancien métier artistique ou créatif. 
Mais non... J'étais ingénieur en Métallurgie (je vous épargnerai les détails).
Un boulot très intéressant, un travail plutôt masculin et scientifique demandant réflexion et organisation. 
La photographie faisait bien entendu partie de ma vie en tant que passion depuis mon plus jeune age.
D'ailleurs si vous souhaitez en savoir plus sur mon Histoire avec la Photographie, le texte se trouve plus loin ;-) ).
L'arrivée de mon fils a tout chamboulé et dorénavant je ne vois plus qu'à travers lui et mon appareil photo!!! 
Ce que je veux maintenant, c'est vous permettre de capturer vos instants de  bonheur, pour que vous puissiez garder vos beaux souvenirs en photos. 
Nous partagerons un bon moment ensemble, pendant lequel vous caresserez ce joli ventre arrondi, embrasserez l'amour de votre vie, jouerez avec vos enfants... 
Et moi, je serai là pour admirez votre bonheur et le saisir avec mon appareil photo afin que vous puissiez partager ces souvenirs avec vos enfants et vos 
proches  (ou tout simplement vous le garder précieusement pour vous...).

 

Et là, c'est moi quand j'étais plus jeune....beaucoup plus jeune!

Untitled 2

Mon histoire avec la Photographie

De nos jours, les enfants commencent à faire des photos dès l’âge de 2 ans  (voir avant) grâce aux tablettes, téléphones et jouets divers! Lorsque moi–même j’étais enfant, tout cela n’existait pas (pfiou… j’ai l’impression de parler comme une vieille là!). Bref, j’ai eut mon premier appareil photo (avec des pellicules...) pour mes 12 ans (je suis un dinausore!). C’était un cadeau extraordinaire pour moi. J’avais toujours vu ma mère prendre son appareil photo lors de nos vacances ou occasions particulières et réaliser elle-même ses albums photos. J’allais enfin pouvoir moi-aussi prendre des photos, les faire développer et créer mes propres albums ! Que de temps passé avec ma mère à choisir les photos, les organiser et les regarder… Ces albums m’ont suivi en permanence. Etudiante, ils trônaient dans ma petite chambre universitaire. Tous mes amis sans exception ont eut droit à un visionnage qui pouvait durer une soirée entière. C’est en écrivant ces lignes que je me rend compte de l’importance que j’apportais déjà aux souvenirs.Mes albums me permettent de dire qui je suis, d’où je viens, ce que j'ai fait, ce que j’aime, etc…

J’ai ensuite eut mon premier réflex (toujours argentique... le truc avec les pellicules), avec lequel j’ai commencé à prendre des photos autres que pour garder des souvenirs.  C’est à ce moment là que j’ai développé un côté artistique dans mes photos. J’aimais prendre en photo des choses particulières, des détails que les gens ne regardaient pas ou ne voyaient pas. Je partais me balader dans la nature et je prenais des racines d’arbre en photos, des ombres, des troncs… Je photographiais les pigeons, les plantes, les vieilles pierres, etc… Ce fut aussi le temps de mes premières pellicules en noir&blanc. Puis vint l'ère nouvelle du numérique (youhouhou)! Ayant eut l'habitude de l'argentique, je ne photographiais pas sans réfléchir (mais c'était quand même bien sympa et bien moins cher...) Une certaine magie est partie avec l'argentique, d'ailleurs certains photographes y reviennent. Un jour peut être moi aussi... Qui sait?

J’ai commencé à m’abonner à des magazines photos, à regarder différemment mon environnement.  Mais la photographie n’était alors qu’une passion que je n’avais guère le temps de pratiquer…

Puis mes études finies, j’ai travaillé, tout en continuant de photographier dès que j’en avais l’occasion.  Je n’étais qu’une amatrice mais je faisais avec mes moyens et cela me plaisait.

En 2011, alors que je travaillais en tant qu’ingénieur en Métallurgie et vivait en couple, ma vie allait changer et prendre un nouveau tournant: j'allais devenir maman pour mon plus grand bonheur. Des circonstances un peu compliquées ont fait qu’à la naissance de mon fils je me suis retrouvée au chômage. D’autres circonstances ont aussi fait qu’il m’était difficile de retrouver du travail dans mon domaine à moins de faire plus d’une heure de route aller puis retour et de travailler de 7h30 à 19h… Toute jeune maman, je souhaitais être un maximum disponible pour mon fils (que je photographiais à longueur de journée, vous pouvez vous en douter).

Se posa alors la question de la reconversion… Au même moment, une très bonne amie  était enceinte… Ayant déjà photographié une autre amie enceinte un an auparavant, je reproduisit l’expérience et repartie de chez elle en me disant : « C’est çà que je veux faire! ».  Si je dois analyser les photos réalisées à l’époque, je dirai qu’elles ne sont vraiment pas du tout pro ! Même si j’étais contente de moi, j’avais aussi conscience du travail à faire pour pouvoir me dire « photographe »… Et c’est ce que j’ai fait… J’ai travaillé, pris de cours, lu des articles, regardé ce qui se faisait, puis j’ai photographié sans arrêt, cherché mon style… Ce travail ne finit jamais… Je cherche continuellement à m’améliorer encore et toujours.

Cela a pris du temps avant que je ne me lance réellement dans cette folle aventure, et en février 2014, je créais mon auto-entreprise!

Je me déplaçais à domicile (ou en extérieur) pour réaliser des séances photos Grossesse, Nouveau-né et Famille, comme je le fais encore. Mais durant les 2 premières années, je proposais 2 façons de photographier  durant la même séance: Naturel et Posé  (avec accessoires et fonds, presque comme en studio). Il y a en effet plusieurs façons d’aborder la photographie. Je me suis vite rendu compte que la partie « posé » et "accessoires" ne me correspondait pas mais j’ai mis du temps à prendre la décision d’arrêter complètement cette partie. Maintenant que je ne fais plus que du « naturel »,  je m’épanouis davantage, je me retrouve et je prend encore plus de plaisir à réaliser les séances photos. Ce que j’aime dans cette façon de faire, c’est de pouvoir transmettre à mes clients des images qui racontent leur histoire, des images qu’ils pourront mettre dans des albums et que leurs enfants pourront montrer à leurs amis plus tard, pour raconter qui ils sont et d’où ils viennent…

 

A très bientôt j'espère!